Les troubles de la peau

Votre naturopathe, spécialisée en micronutrition

Aminata Andrieux

 

Acné

L'acné est une maladie de la glande sébacée, glande située à coté des poils et qui sécrète une substance grasse : le sébum, avec formation de comédons. Le sébum sert à protéger la peau des agressions extérieures, en formant un mince film lipidique à sa surface.

Lors de la puberté, la brutale augmentation du taux des hormones circulantes (testostérone en particulier) provoque un excès d'activité des glandes pilosébacées. Cette production excessive de sébum, d'origine hormonale confère un aspect luisant à la peau. Lorsque la glande se bouche, il y a formation de boutons.

Les hormones mâles jouent un rôle important sur le déclenchement de l’acné. Or les femmes ont aussi des hormones mâles, et peuvent donc avoir aussi de l’acné. Les principales causes connues à ce jour, qui peuvent influencer l’apparition de l’acné sont : le facteur génétique, le stress, l’hygiène, l’environnement et l’alimentation. Des études scientifiques apportent la preuve que l'alimentation peut favoriser l'acné, et notamment la consommation de produits céréaliers trop raffinés : pain blanc, riz blanc et gâteaux …

Tout est lié à l'insuline, hormone indispensable à l'assimilation des glucides. Les céréales raffinées sont très rapidement digérées et entraînent une sécrétion d'insuline très importante. Or cette hormone augmente aussi la libération d'androgènes. Ce qui provoque une hyperproduction de sébum au niveau des pores de la peau et favorise leur infection par des bactéries responsables de l'acné.

Ainsi, plus on consomme des glucides rapidement digestibles, plus l'insuline est sécrétée et augmente indirectement l'acné. D'autre part, il y a toujours la toxémie, car s'il n'y avait pas de toxines, il n'y aurait rien à éliminer, et la peau serait toujours nette et sans boutons. Donc sur un terrain toxémique, les circonstances extérieures favorisent l'apparition de l'acné. A la puberté, il s'agit de l'influence de la sexualité, l'instabilité nerveuse, l'éveil de la libido, les émotions fortes.

 

Eczéma

L'eczéma, également appelé dermatite, est une inflammation non contagieuse de la peau caractérisée par des rougeurs, la formation de vésicules, une sécheresse cutanée et de fortes démangeaisons. C'est la plus fréquente des maladies de la peau.

Comme toutes les maladies en "ite", il est question de déchets colloïdaux qui encrassent l'organisme. Or toutes les affections cutanées résultent d'un état d'intoxination de l'organisme, qui cherche à tout prix à éliminer les toxines.

En effet, les substances toxiques qui n'ont pas pu être neutralisées par le foie, se répandent dans le sang, surtout dans les petits capillaires sillonnant la peau. Bloquées dans ces petits vaisseaux, elles provoquent l'irritation des tissus cutanés. L'apparition de boutons, furoncles, plaques rouges ou abcès sur la peau est une tentative d'élimination des déchets. Neutralisées au niveau du foie, ces toxines n'auraient pas à être éliminées par la peau, mais par les voies normales d'évacuation.

Donc pour traiter les problèmes de peau, il faut d'abord traiter les problèmes de fond, car les combattre par des traitements externes uniquement risquerait d'intérioriser la maladie et de la transformer en infection interne plus grave.

C'est ainsi qu'un eczéma peut évoluer en asthme … étant une manifestation de l'état arthritique, eczéma et asthme sont souvent associés, indiquant une situation héréditaire de dégénérescence, du fait de l'accumulation de produits toxiques dans les tissus. C'est donc un mécanisme allergique qui en est la cause.

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.