Les bonnes associations alimentaires en naturopathie

19 Fév 2022 Aminata ANDRIEUX Alimentation saines et gourmandes

La naturopathie vous accompagne et vous aide pour limiter les maux d’estomac et avoir une meilleure digestion. En adaptant votre alimentation et en choisissant des associations d’aliments efficaces, vous permettez à votre organisme de mieux digérer et d’extraire tous les nutriments dont il a besoin. 

 

Ces bonnes compatibilités alimentaires vous permettent de préserver votre santé et votre digestion. Découvrez comment les associations alimentaires en naturopathie peuvent vous aider à vous sentir mieux au quotidien.

 

Qu’est-ce que les associations alimentaires ?

Les associations alimentaires en naturopathie regroupent un ensemble de bonnes pratiques qui respectent votre physiologie pour une meilleure digestion et assimilation des nutriments.

 

Chaque nutriment a une digestion qui lui est propre. Ainsi, chaque groupe d’aliment : amidons, légumes, fruits ou protéines sollicitent différentes enzymes digestives à des rythmes particuliers. 

 

La digestion se fait par étape. Ainsi, une mauvaise association alimentaire peut bloquer ou ralentir la digestion de certains groupes d’aliments. Ces aliments non digérés sont en attente dans votre estomac et commencent à fermenter. Ils génèrent ainsi des gaz, causent des ballonnements et des troubles de l’estomac.

 

À long terme, une mauvaise digestion peut également fragiliser les parois intestinales. Elle peut conduire à un affaiblissement du système immunitaire ou à l’apparition de maladies chroniques. 

 

Une digestion longue et inefficace fatigue l’ensemble de l’organisme. En optant pour des associations gagnantes d’aliments, vous assimilez mieux les nutriments, votre digestion est plus rapide et vous vous sentez en meilleure forme. 

 

Quelles sont les règles des bonnes associations alimentaires en naturopathie ?

Les principes de bases des combinaisons alimentaires 

Les associations alimentaires ont pour origine les travaux du Dr Shelton, un nutritionniste américain du 20ème siècle. Son approche alimentaire trop stricte et son régime dissocié ont été décriés, car ils conduisent à de nombreuses carences sur le moyen terme.

Le principe de base du Dr Shelton est d’éviter de consommer au sein du même repas des protéines et des glucides/amidons. Cependant, les principes de bases des associations alimentaires peuvent être mis en place dans un programme alimentaire sain et équilibré. Pour cela, la naturopathie distingue plusieurs catégories d’aliments qu’il convient d’associer correctement.

 

Ces différents groupes d’aliments sont :

  • les protéines fortes : viande, poisson, œuf, fruits de mer, fromage à pâte cuite ;
  • les protéines faibles : légumineuse, soja, champignon, oléagineux, fromage frais de chèvre, algues ;
  • les amidons forts : pain, pâte, riz, céréale, quinoa ;
  • les amidons faibles : pomme de terre, patate douce, potimarron, flocon de céréales.

 

Ces différents aliments sont qualifiés de forts ou faibles en fonction de leur teneur en protéine ou en amidon. Pour améliorer la digestion, il est conseillé de ne pas consommer au sein d’un même repas des protéines fortes et des amidons forts. 

 

Les associations alimentaires en pratique

En pratique, pour améliorer votre digestion et éviter les ballonnements, pensez à manger en premier les aliments les plus digestes. Ainsi, ces aliments ne fermenteront pas dans le bol alimentaire. Préférez également les crudités en début de repas. Elles contiennent des enzymes qui faciliteront la digestion des aliments qui suivront.

 

Pensez à associer une protéine forte avec un amidon faible ou une protéine faible avec un amidon fort. Les légumes peuvent s’associer avec toutes les catégories d’aliments. Il convient donc d’en manger à chaque repas.

 

Évitez de mélanger deux protéines fortes ou deux amidons forts lors d’un même repas pour ne pas ralentir votre digestion. De plus, les fruits doivent être consommés en dehors des repas. Leur digestion très rapide peut entraîner une fermentation dans l’estomac. Vous pouvez les consommer 30 minutes avant ou 3 h après.

 

Le sucre est également à éviter en fin de repas pour ne pas ralentir la digestion. Enfin, il est conseillé de ne pas trop boire durant les repas. En effet, l’eau dilue les sucs digestifs et donc la digestion.


 

Les principes de la naturopathie et les associations alimentaires vous permettent d’améliorer votre digestion et de lutter contre les maux d’estomac. En adoptant de bonnes habitudes alimentaires, vous permettez à votre organisme d’être en meilleure santé. N’hésitez pas à prendre rendez-vous dans mon cabinet de Naturopathie à Paris 11ème pour un programme personnalisé en fonction de vos besoins.

 


Articles similaires

Derniers articles

Comment améliorer son microbiote intestinal avec la naturopathie ?

Tous nos conseils naturels pour une rentrée énergisée

Les fruits et légumes stars de l’été

Catégories

Je m'appelle Aminata ANDRIEUX, Naturopathe & Micronutritionniste. Je réalise des consultations depuis 4 ans.

J’ai été formée à l'Institut Supérieur de Naturopathie, à Paris.

 

FENA

Je suis certifié par la FENA 

http://lafena.fr la Fédération

française des Ecoles de

Naturopathie.

 

Ma pratique s’inscrit dans un cadre déontologique défini.

 

OMNES

Je suis inscrit à l'IOMNES, 

Présentation | OMNESOrganisation de la Médecine Naturelle et de l’Education Sanitaire.

Elle regroupe des naturopathes 

professionnels en exercice sur le territoire français, qui justifient de l’obtention de leur certification après avoir suivi en présentiel un cursus de formation d’une durée minimale de 1200h.

naturopathe paris 11

Aminata ANDRIEUX

51 rue du Chemin Vert
75011 Paris

Second cabinet : 

60 rue de la Faisanderie
75016 Paris

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

Prendre rendez-vous en ligneDoctolib